passwordeasy

     Le truc le plus chiant quand on décide de créer un blog, à part la mise en forme des pages, la création de la bannière, le choix des couleurs, l'écriture du premier article, l'écriture du deuxième article, l'écriture du troisième article et l'écriture des articles en général (c'est-à-dire tout en fait, si on résume. Pourquoi je m'inflige ça bordel), c'est de lui trouver un nom. Faisons rapide : il y a environ 200 millions de blogs dans le monde (je les ai compté personnellement hier soir) qui utilisent environ 200 millions de titres, et vous on vous demande, de manière complètement anodine, comme si c'était ultra facile, comme si c'était pas super important, comme si c'était une décision qu'on pouvait prendre, comme ça, sur un coin de table, pendant une cuite au vin rouge avec tonton Jean-Claude, comme si c'était pas quelque chose qui pouvait avoir d'irrémédiables conséquences sur l'avenir de l'humanité, bref, on vous demande d'en choisir un.

     Parce que, à la limite, moi je dirais qu'à côté, donner un nom à un enfant c'est facile. Par exemple si vous voulez appeler votre fils Mathéo, vous pouvez l'appeler Mathéo, même s'il existe tout un tas d'autres Mathéo un peu partout dans le monde (beaucoup trop même : arrêtez d'appeler vos enfants Mathéo). C'est rare qu'au moment où vous inscrivez le nom de votre enfant sur l'étiquette, une infirmière se pointe et vous dise "Désolé, ce nom est déjà utilisé par un autre utilisateur". En général, elle vous glisse plutôt une remarque convenue du style "Très joli, c'est un très bon choix !" ou "Ca lui va vraiment très bien !", et beaucoup plus rarement un "Ah nan, déjà pris, essayez plutôt Mathéo7334". Au niveau des blogs, on ne déconne plus, on joue à un autre niveau.

     Mais j'ai relevé le défi. Ca ne me fait pas peur, c'est mon blog, ma bataille. Après tout, j'en ai vu d'autres. Je vous rappelle que j'en ai déjà créé quarante des blogs (voir ici). Je suis quand même capable, une fois de plus, de faire preuve de talent et d'avoir un éclair de génie pour trouver le nom malicieux d'un site internet mort-né.

     D'abord, j'ai voulu faire dans le cynique avec "Debout les morts !" et "On va tous crever", avec un premier article dans lequel j'expliquais que de toutes façons c'est bientôt la fin du monde et de l'humanité toute entière, et que par conséquent pour occuper le temps qu'il me reste, c'était soit me droguer, devenir alcoolique et dilapider mes derniers salaires dans les bars à putes choper toutes sortes de MST plus ou moins sympathiques, soit me lancer dans l'écriture d'un blog, et que pour des raisons de paresse, j'avais opté pour la deuxième solution. Mais bon, j'étais pas hyper convaincu.

     Ensuite, j'ai essayé différents noms qui claquent bien dans la tête et qui marquent bien le côté voulu impertinent d'un blog rédigé par un jeune prétentiard en manque de compliments, genre "Le blog d'un sale con" ou "La langue de pute", mais je me suis dit que ça ne me ressemblait pas, moi qui ne suis qu'amour et tendresse dans le quotidien. Alors, j'ai essayé des titres un peu plus neutres, comme "Oh oui je viens", "Tu montes chérie ?" ou "Je vous dis merde", mais j'ai pensé que tous ces titres avaient le défaut d'être un peu fades. Alors je me suis dirigé vers des choses un peu plus colorées avec des noms comme "Dans ton cul", "Mais ferme ta gueule" ou "On s'en bat les couilles", mais je me suis dit que ce genre de titres ne feraient qu'encourager les lecteurs à fuir en cette période politiquement correcte où il est mal vu d'être vulgaire ou même d'harceler sexuellement une femme. 

     Après toutes ces tentatives infructueuses, j'avoue, j'ai failli craquer. Je me suis dit que ce n'était plus pour moi, que j'avais trop donné, bien avant l'envie. Dépité, j'allais éteindre mon ordinateur quand soudain, l'illumination. Mais oui bien sûr ! Dans mon blog, je vais parler de moi, je vais raconter ma vie. Il faut donc que je trouve un titre en rapport avec ça ! Du coup, j'ai eu plein de nouvelles idées, d'abord des complètement ringardes comme "Des bouts de moi" (nul à chier). Puis des choses plus épicées comme "Tous à poil" ou "In utero" que j'aimais beaucoup, mais que je n'ai pas retenu car juste après, j'ai eu l'idée ultime. Le truc indépassable, le climax de ma créativité. Le nom de mon blog sonnera doux aux oreilles (et un peu moins ailleurs) et sera... "Coloscopie" ! Mais oui ! Quoi de mieux qu'un nom comme celui-là pour parler d'une exploration intérieure ? Ah, j'imaginais déjà la bannière, représentant un grand tunnel avec une petite lumière au fond, et en sous-titre "Voyage au centre de moi".

coloscopieUn exemple d'image qui aurait pu servir de bannière. Avouez que cela aurait eu de la gueule 

     Victoire ! Je le tenais mon titre ! Je le tenais mon blog ! Je clique donc sur l'onglet "validation" et là... c'est le drame : ce nom est déjà utilisé par un autre utilisateur. Fais chier, putain de merde ! Vous vous rendez compte ? Il y a un type quelque part qui a l'esprit suffisamment tordu pour appeler son blog "Coloscopie". Oh et puis après tout tant pis, c'est le jeu ma pauvre lucette. Peut-être que je ne suis plus fait pour ça, tout simplement. J'ai perdu le modjo. J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conclusions, en me retirant de la vie blogosphérienne tout de suite après avoir éteint mon ordinateur. Je quitte mon bureau, frustré et déçu. Je m'effondre sur le lit, tel un héro antique déchu. J'allume la radio pour me changer les idées. Nostalgie annonce le meilleur des années 1980. Une chanson démarre. La suite, vous la connaissez.